À la recherche d’un exterminateur de souris ou de rats? Notre guide sur l’extermination de rongeurs vous renseigneras sur les types de traitements disponibles ou encore sur le prix d’un exterminateur spécialisé en souris ou en rats.

L’extermination de souris et de rats

Les souris et les rats se glissent souvent au sein des habitations en automne en hiver et au printemps. Nous verrons ici quels sont les signes d’une infestation de rongeurs, comment les différencier, quelles sont les diverses manières de les piéger et comment éviter qu’ils reviennent. Un exterminateur est nécessaire lorsque vos pièges ne fonctionnent pas, dans le cas où vous manquez de temps ou lorsque l’infestation est déjà avancée. Un exterminateur certifié est également le plus apte à utiliser des appâts rodenticides appartenant à la seconde génération et à pratiquer le test de fumée, technique peu connue du grand public.

Pour obtenir des soumissions gratuites d’exterminateurs, vous pouvez consultez le site soumissionsextermination.com.

Détecter la présence de souris ou de rats

Vous pensez que votre maison est infectée? Vous entendez des bruits étranges, remarquez des petits trous, mais vous n’êtes pas sûrs de la présence de potentiels rongeurs? Voici les comportements habituels des envahisseurs communs au Québec qui vous permettront de mieux identifier la situation. 

Comportement des souris

Les souris conçoivent leurs nids avec tout ce qu’elles peuvent mâcher et déchirer comme des amas de chiffon, de papier, des vêtements entre autres. Elles font leurs nids généralement dans des armoires, placards, boîtes à rangement et sous des meubles. Elles se déplacent aisément dans les murs par le biais de conduits étroits. La cible la plus fréquente d’une habitation est le vide sanitaire, c’est un espace assez sombre pour dormir qui offre un accès facile à divers conduits pour aller dans la cuisine durant la nuit. Les souris peuvent également se glisser dans le plafond, le grenier et l’entre-toît. Elles peuvent se frayer un chemin dans la maison par des fissures autour de la plomberie ou gaz du four. L’espace et le noir sont des facteurs clés pour leur choix d’habitation, mais le premier justificatif pour leur présence en un lieu demeure la nourriture. 

Souris vs rats? 

Hormis la taille du rongeur et la quantité de nourriture ingurgitée (environ 30 g par jour pour le rat et 3 g pour la souris), il est possible de différencier le rat de la souris d’une manière habile: les excréments. 

Excrément de souris et de rats

Si certains indices ne suffisent pas au propriétaire pour reconnaître l’invasion de rongeurs, la présence d’excréments demeure un signal d’alarme. Les fientes des rats sont bien évidemment plus grosses que celles des souris, celles du rat brun peuvent mesurer jusqu’à 20 mm, celles du rat noir jusqu’à 15 mm et elles ont une forme de banane, elles sont molles et brillantes et deviennent noires/grises au bout de 2/3 jours. Les crottes de souris quand à elles sont petites, mesurent de 3 à 8 mm et n’ont pas de forme spécifique. Les rongeurs peuvent apporter des maladies par la déjection d’excréments ou d’urine sur la nourriture. Mais leurs selles et leur urine peuvent aussi se disperser dans l’air sous forme de gouttelettes ou de poussière et ainsi contaminer les habitants. 

Les dommages causé par les souris et les rats

Les souris et les rats peuvent paraître inoffensifs en apparence mais laissent des dégâts derrière eux. Que ce soit au niveau des bâtiments ou de la biosécurité, ils restent des nuisibles à éliminer. Pourquoi cela?

Dommages aux bâtiments et biens matériels

Les trous laissés par les rongeurs au niveau du vide sanitaire peuvent dégrader la barrière d’eau de la maison, favorisant la présence de moisissure et de champignons. Ils viennent aussi ronger des fils et s’attaquent au bois, ce qui augmente les risques d’incendie. Rappelons que pour construire leurs nids, les souris utilisent des tissus, chiffons, du carton et autres biens appartenant aux habitants. Enfin, ils ont un impact direct sur l’isolation dont le coût lié à son remplacement et à l’énergie produite, étant plus importante, augmente irréductiblement. 

Risques pour la santé et maladies transmissibles

D’après le ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales d’Ontario, les rongeurs peuvent être porteurs de plus de 45 maladies comme la salmonellose, la pasteurellose, la leptospirose, la dysenterie porcine, la trichinose, la toxoplasmose et la rage. De plus, le fait qu’ils se déplacent aisément à l’intérieur de l’habitation et dehors favorise la propagation d’organismes pathogènes. 

Enfin, la souris sylvestre peut être la cause d’une infection à l’Hantavirus qui peut mener au coma voire à la mort en cas de soins inadaptés. Il est possible de l’attraper en étant mordu par celle-ci, ou lorsque nous respirons la poussière infectée par ses excréments et son urine.

J’ai des souris dans ma maison, que dois-je faire?

Non, votre chat n’est pas forcément la solution à immédiate à ce problème. Il faut entamer quelques procédures pour éviter que la propagation des nuisibles ne s’accentue. Dans un premier temps, voici les premiers réflexes à adopter: 

Premier réflexe en cas de début d’infestation

Si vous détectez une présence de souris, il faudra dans un premier lieu retirer toute alimentation au sein de votre vide sanitaire. Placez-y une lumière, gardez-le au sec et bouchez les trous autour de votre maison avec des grillages en maille. Gardez votre cuisine propre, placez tous vos aliments dans des contenants en métal ou en verre, ou au moins dans ce qui ne peut pas être accessible aux rongeurs.

Il faut aussi penser à bien fermer les robinets et à éliminer toute source d’eau potentielle. Enfin, à l’aide d’un endoscope électronique, il est important de détecter à la moindre odeur nauséabonde la présence de souris mortes dans les murs et de vous en débarrasser car elles attirent des puces. 

Comment se débarrasser des souris?

Bruits de grattages? Petites cris? Selles douteuses? Odeurs musquées? Petits animaux qui se baladent rapidement? Vous en êtes désormais certains, c’est une infestation. Par ailleurs, lorsque les rongeurs se manifestent pendant la journée, cela signifie que l’infestation est à un stade bien avancé. Voici quelques conseils pour vous en débarrasser, mais n’oubliez surtout pas en amont d’identifier à quelle famille de rongeurs vos nuisibles appartiennent. 

Les solutions maisons

Pièges à souris

Pièges à ressort

Il existe plusieurs types de pièges à souris, le plus connu étant le piège à ressort. Nous l’appelons aussi tapette ou trappe à souris, c’est une planche en bois avec une barre de fer attachée par un ressort. En utilisant cette plateforme, il vous faudra appâter les rongeurs avec de la nourriture, les souris par exemple ont un faible pour le beurre d’arachide, les graines et le fromage. Quant aux rats, ils ont un penchant pour la viande, le poisson et le bacon mais ils restent de nature beaucoup plus prudents que les souris.

Pièges électriques

Il existe des pièges à souris électriques qui fonctionnent de la même manière mais qui tuent plus rapidement les rongeurs qui en entrant dans le piège, subissent une décharge électrique létale. Des pièges à souris à dents sont également disponibles et tuent la majorité des rongeurs, ils fonctionnent comme des pièges à ours mais sont de petite taille.

Planchette encollée

Enfin, la planchette encollée consiste à appliquer de la colle, synthétique ou non, sur du plastique ou un carton et placer de la nourriture au milieu. Cette technique peut être une manière de libérer l’animal par la suite mais dans le cas où le piège est oublié, le rongeur peut souffrir d’une mort lente et douloureuse.

Piège au seau

Le piège au seau a une finalité similaire dans le sens où il faut placer un appât dans un seau, ce qui fait que le rongeur tombera dedans et sera coincé. Il est ensuite possible de le libérer, mais gare à ne pas oublier le piège ou votre prisonnier mourra. Ce type de piège peut être efficace mais nécessite du temps et de l’investissement. 

Rodenticide (poison à souris et mort au rat)

Les rodenticides sont vendus sous forme de poudre, d’huile ou d’appât prêt à l’emploi. Il y a deux types d’appâts rodenticides: les poisons violents et les poisons anticoagulants, ces derniers étant les plus utilisés sur le marché. La conséquence de son ingurgitation est une anémie aiguë due à une hémorragie interne.

Il y a deux générations d’appâts rodenticides: pour la première, le rongeur doit prendre le poison pendant plusieurs jours avant de mourir, pour la seconde une seule fois lui suffit pour succomber, il faut une licence pour posséder ce type d’appât rodenticide et en faire l’installation. Les rodenticides peuvent être dangereux pour la santé, surtout pour les animaux domestiques et les enfants en bas âge, mais les produits les plus dangereux comme l’arsenic et certains gaz lacrymogènes sont aujourd’hui interdits sur le marché. 

Répulsifs par ultrasons

Les rats et les souris ayant une ouïe bien supérieure à la nôtre, il est possible d’utiliser des appareils électriques émettant des ondes soniques ou ultrasoniques. Ils sont conçus pour irriter les rongeurs visés et ont pour but de les éloigner de certains endroits comme la cuisine. Ils ne sont pas toujours efficaces sur le long terme car les rongeurs peuvent s’adapter au dispositif sonore au bout de quelques jours et continuer leur quête de nourriture.

Exterminateur certifié souris et rat

Comme mentionné, la manière la plus efficace et sécuritaire de se débarrasser d’un problème de rongeurs et de faire affaires avec un exterminateur certifié. L’exterminateur pourra utiliser des produits indisponibles pour un particulier. De plus, les exterminateurs sont généralement formés en calfeutrage et peuvent identifier les espaces problématiques de votre demeure, là où les rongeurs s’infiltrent.

Combien coûte un exterminateur?

Les tarifs pour l’extermination de rongeurs par un spécialiste varient d’une compagnie à l’autre. En général, le prix varie en fonction de l’inspection, du nombre de traitement, de la garantie et de la compagnie avec laquelle vous faites affaires.

L’inspection est souvent payante, mais déduit du prix du traitement si jamais vous faites traiter votre demeure par le même exterminateur.

Dans tous les cas, les souris sont moins dispendieuses à traiter que les rats.

Prix exterminateur souris

En général, le prix pour un traitement d’extermination de souris par un exterminateur est d’environ 200$ à 400$, avec certaines entreprises qui peuvent charger jusqu’à 650$.

Prix exterminateur rat

En général, le prix pour un traitement d’extermination de souris par un exterminateur est d’environ 300$ à 500$, avec certaines entreprises qui peuvent charger jusqu’à 1200$.

Comment trouver un exterminateur à bon prix

Puisqu’il y a une bonne différence de prix en fonction des compagnies, il est conseillé de demander plusieurs soumissions avant de choisir un exterminateur. Pour ce faire, vous pouvez utiliser le site soumissionsextermination.com afin d’obtenir plusieurs estimés en une seule demande.

En savoir plus sur les souris et les rats

Si vous voulez pouvoir différencier une souris sylvestre d’une souris blanche ou un rat noir d’un rat surmulot, cette section est faite pour vous. Ici sont répertoriés les types de rongeurs les plus fréquent au Québec pour pouvoir vous aider sur le plan pratique. 

Les différents types de souris au Québec

La souris grise

La souris grise est la souris la plus commune, elle a un pelage gris sur le dos et gris clair sur le ventre. Elle mesure entre 12 et 21 cm, incluant la queue, et pèse entre 15 et 30 g lorsqu’elle atteint sa taille adulte. Elle peut vivre en ville et en campagne, elle vit de 9 à 12 mois et peut avoir 6 bébés en l’espace d’un an. 

La souris blanche

La souris blanche est un animal domestique récurrent dans le monde, elle est aussi souvent utilisée au sein des laboratoires. Elle pèse environ 30 g à l’âge adulte et peut avoir des pelages de différentes couleurs, elle est relativement peu coûteuse et facile d’entretien.

La souris sylvestre

La souris sylvestre a un pelage bicolore allant du gris pâle au brun rouge sur le dos et blanc sur le ventre. La face intérieure de sa queue est blanche. Elle fait la même taille qu’une souris grise, elle vit généralement dans des espaces boisés des régions rurales et semi-rurales. Elle est difficilement trouvable dans des zones urbaines. Elle peut transmettre la fièvre hémorragique à hantavirus. 

La souris sauteuse des bois

La souris sauteuse des bois est courante en Amérique du nord, elle vit généralement dans les lieux humides et frais comme les forêts de sapins,, mais aussi dans des lieux proches de sources d’eau comme les marécages. Elles se nourrissent principalement de chenilles, de larves et de champignons entre autres.

La souris sauteuse des champs (mulot)

La souris sauteuse des champs, aussi appelée mulot, se nourrit d’insectes, de graines, de fruits et de champignons en fonction des saisons. Elle peut être nuisible au sein de terres cultivées et de jardin surtout au temps des moissons et des récoltes. Le mulot rayé a un pelage brun clair et fauve et a une bande noire sur le dos, de la tête jusqu’à la queue. Le mulot à collier à un pelage plutôt orangé avec des nuances de gris et une tache jaune autour du cou. 

Les différents types de rats au Québec

Le rat d’égout (rat surmulot)

Le rat d’égout, ou rat surmulot, pèse jusqu’à 500 g à l’âge adulte et mesure autour de 42 cm. Il a deux dents tranchantes mais mord très rarement, il peut cependant transmettre des maladies comme la peste bucolique, la fièvre typhoïde, la tularémie, la salmonellose et la trichinose. Son poil est doux et brun contrairement au rat des champs et sa queue plus fine. Il se réfugie généralement dans les vides sanitaires ou des lieux humides similaires. 

Le rat des champs (rat noir)

Le rat des champs, ou rat noir, pèse à l’âge adulte environ 300 g et possède un museau pointu. Son pelage est noir et rêche. Il vit généralement dans les endroits secs de la maison comme le grenier et demeure très prudent, plus que le rat d’égout. Par exemple, si un rat se sent mal après avoir consommé un aliment, le mâle dominant vient uriner dessus afin que personne d’autre ne le consomme. Il peut propager la peste bubonique, le typhus, de la toxoplasmose ou la trichinose. 

Le rat d’eau (rat musqué)

Le rat d’eau, ou rat musqué, mesure de 50 jusqu’à 61 cm de long et pèse environ 1,5 kg, il a une espérance de vie allant de 3 à 4 ans lorsqu’il vit dans la nature. La couleur de son pelage est foncée et celle de son ventre plus claire, il possède une grosse tête avec des incisives jaunes et puissantes et des griffes assez solides pour creuser efficacement le sol. Il est herbivore et vit à proximité des courants d’eau, attention à ne pas le confondre avec le ragondin qui est bien plus gros. 

Autres rongeurs

  • Le campagnol est souvent confondu avec la musaraigne ou le mulot, il a une allure trapue, un pelage brun et une queue courte qui permet de le différencier. Il vit généralement dans les souterrains et peut être nocif pour l’agriculture lorsqu’il se multiplie abondamment. 
  • Le raton laveur adulte mesure environ 80 cm et pèse entre 4 et 9 kg. Il est facilement reconnaissable par son masque noir et blanc, ainsi que sa longue queue qui peut atteindre jusqu’à 40 cm alternant anneaux clairs et noirs. Il se nourrit généralement d’animaux aquatiques, de vers, de larves et d’insectes. Il peut être nuisible en ville lorsqu’il devient un peu trop intrusif en fouillant dans les poubelles.

Qu’est ce qui attire les souris et les rats?

Les souris et les rats sont principalement attirés par l’aspect sécuritaire de la maison, la chaleur et l’accès à la nourriture. Ils se manifestent principalement lors des périodes où il fait plus froid dehors. Ils trouvent facilement des moyens d’accès mais peuvent être suivis à la trace par une technique spéciale, le test de fumé. 

Par où rentrent les souris?

Les points d’entrée possibles pour les rats et les souris sont les creux dans les caves et sous-sols, les trous qui n’ont pas été rebouchés autour des canalisations, la ventilation, les sols et toits endommagés, les tuyaux d’évacuation et les égouts. Ce sont des rongeurs agiles qui savent nager, sauter, grimper sur des câbles, il est donc simple pour eux de pénétrer au sein des habitations.

Le test de fumé

Le test de fumé est utilisé par les spécialistes du drainage, les plombiers et les exterminateurs. Il a pour objectif de repérer des éléments, dans notre cas les points d’entrée et de circulation des rats. Les dératiseurs professionnels emploient généralement cette technique très efficace et non polluante. 

Est-ce que les souris grimpent aux murs?

Comme il est mentionné sur le site du Gouvernement du Québec, les souris grimpent aux murs et peuvent se glisser dans des trous de taille minuscule, elles se déplacent fluidement, en moyenne jusqu’à 13km/h. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *